Championne de France !

Soutenue par une armée de gladiateurs romains, Nahed Kharchi a remporté l’une des plus belles victoires de sa carrière sportive ce samedi 7 mars 2019 en combat principal d’une magnifique soirée pugilistique organisée par Niss Noble Art et Fabien Guillerme. Le Casino Ruhl a accueilli ce bel événement sportif.

Opposée à la championne de France en titre, Ainara Mota, qui défendait sa ceinture obtenue en fin d’année dernière, Nahed retrouve une adversaire qu’elle a déjà affrontée l’année dernière à Menton. Ce championnat de France est prévu en huit reprises et démarre après la traditionnelle marseillaise.

Dès les premières minutes du combat, Nahed Kharchi domine son adversaire. Elle accélère nettement dans la deuxième reprise, multipliant les coups nets, alternant au corps et à la tête, de loin et au corps à corps. La fin de reprise est difficile pour la championne en titre qui doit mettre un genou au sol pour récupérer. La Niçoise gagne les rounds suivants et agrandit son avance aux points. Dans les deux dernières reprises du combat, elle accélère de nouveau pour essayer d’obtenir un succès par KO, sans y parvenir.

Les trois cartes des juges donnent Nahed vainqueur d’une marge conséquente (80-72, 79-73, 80-71). Cette belle ceinture de championne de France de boxe anglaise, la première obtenue à Nice depuis 18 ans, consacre tout le travail de toute une équipe et l’entraînement de plusieurs années.

 

Défaite à Saint-Quentin

Le sport est beau quand il est fait de défis. Au lendemain de son retour d’une semaine de vacances, Nahed Kharchi s’est déplacée pour combattre Pauline Leconte (2-1-1) à l’extérieur, lors de la première édition d’un bel événement de boxe organisé en plein air au milieu de la foire de Saint-Quentin. L’occasion de gagner en expérience et de retourner sur les rings trois mois après le précédent combat et quelques semaines après une opposition annulée à la dernière minute en Belgique.

Pour la première fois de sa carrière, Nahed est allée au bout des six reprises. Battue aux points (59-55, 58-56, 59-55), la boxeuse niçoise n’a pas démérité, rendant coup pour coup à son adversaire, bonne technicienne. Les sensations n’étaient cependant pas au rendez-vous. Il y a beaucoup à apprendre de cette défaite qui permettra de devenir plus forte et de continuer la transition chez les professionnels.

 

Crédit photo : @a_saint_quentin – Ville de Saint-Quentin

Superbe victoire par KO à Menton

Pour son deuxième combat professionnel, Nahed Kharchi était opposée à Ainara Mota le samedi 27 janvier 2018, Menton Conférence de presse 1combattante avec six combats en pro (2 victoires, 3 défaites et un nul) au Casino Barrière de Menton. Programmée en six reprises, cette confrontation est le premier test de l’année 2018.

Préparée par son entraîneur Fabien Guillerme et ses partenaires d’entraînements avec qui elle met les gants, Nahed entre motivée dans ce combat. Après de vifs échanges de coups dans les premières secondes, Nahed prend le dessus techniquement et physiquement. A la toute fin de la première reprise, un puissant crochet du gauche de Nahed fait tomber son adversaire à la renverse. Sonnée, à terre, Ainara Mora est logiquement comptée puis se relève et est sauvée par le gong de la fin de reprise.

Dès le démarrage de la deuxième reprise, Nahed Kharchi est agressive et cherche à écourter le combat. Elle multiplie les enchaînements et touche son adversaire à la tête et au corps. Sa variété de coups surprend son adversaire qui tente de contrer ses attaques. Dépassée par le rythme et de nouveau touchée au milieu du deuxième round, Mota est comptée pour une deuxième fois. Son entraîneur présente la serviette à l’arbitre pour mettre un terme au combat. Nahed ajoute la deuxième victoire à sa carrière professionnelle d’une belle manière.

Menton KO
Sur ce crochet du bras gauche, Nahed Kharchi fait tomber son adversaire et remporte le combat dans la deuxième reprise.

 

Menton Boxing Stars III

Le samedi 27 janvier 2018 au Casino Barrière de Menton, Nahed Kharchi effectuera son deuxième combat professionnel comme Ainara Mota (2V-3D-1N), française de 35 ans qui a fait ses débuts en pro en 2016.

Organisé par le Team MB375, l’événement est complet et promet d’être une belle soirée de combats avec quatre autres combats élite et un autre combat professionnel en boxe anglaise ainsi que quatre combat de kick-boxing.

 

 

Premier succès professionnel

Après une saison amateure 2016-2017 complète avec huit combats en six mois et une transition chez les professionnels, Nahed Kharchi est revenu sur les rings lors de la 4ème édition du Main Event, superbe soirée de combats organisée par Malamine Koné dans le Vélodrome de Saint-Quentin en Yvelines.

En lever de rideau de la soirée, Nahed est opposée à Marine Tollet, qui effectue également ses débuts au niveau professionnel à quelques kilomètres de sa salle de boxe habituelle. Boxeuse expérimentée au bilan amateur de 10 victoires pour 2 défaites, c’est une adversaire de bon niveau qui s’oppose à Nahed en ce 11 novembre.

Plus active et plus précise lors des quatre rounds de deux minutes, Nahed remporte aux points sa première victoire à l’unanimité des juges (40-36, 39-37, 39-37) et réussit ses débuts chez les professionnels.

Bien préparée par son entraîneur Fabien Guillerme et ses partenaires d’entraînement du club Niss Noble Art, Nahed se tourne désormais vers son deuxième défi de la saison, un combat qui aura lieu le 27 janvier 2018 au casino Barrière de Menton lors de la troisième édition du Menton Boxing Stars organisée par Maxime Brandimarte et le team MB 375 Event (infos et réservations : 06 08 69 33 77 – 06 61 24 76 33).

Premier TKO et grosse déception

La suite des championnats de France de boxe amateur avait lieu le week-end dernier à Louvroil, dans le Nord. Après un vol entre Nice et Bruxelles en avion et une petite transition d’une heure en voiture, la team est arrivée vendredi pour le combat du lendemain.

En huitième de finale, Nahed est opposée à Fanny Gruzelle. Rapidement, la niçoise prend le dessus sur son adversaire. De part sa technique et son envie, elle impose le rythme et fait subir à sa rivale les coups qui pleuvent. Après deux comptes de l’arbitre, Nahed accélère de nouveau dans la quatrième reprise et d’une combinaison touchant sa cible, oblige l’arbitre à arrêter le combat avant son terme. Victoire par TKO.

Le lendemain, rebelote, nouvelle pesée et nouveau combat. Le seul avion rejoignant Nice étant dans l’après-midi, le combat de Nahed est l’un des premiers de la journée. Face à Nahed, Léa Stoop, tête de série #4, n’a pas eu à combattre la veille. Pourtant, l’avantage physique sera tout au long du combat à l’avantage de Nahed Kharchi. Elle débite plus de coups, elle touche plus que son adversaire, elle finit même par une série d’uppercuts qui passent les uns après les autres. Elle en impose et son adversaire, débordée, ne peut qu’envoyer des crochets en contre ou les deux bras vers l’avant, souvent en même temps.

Au gong final, la décision prend quelques dizaines de secondes pendant lesquelles personne ne doute : le coin bleu a remporté la victoire. Et pourtant, au préférentiel (décision après match nul), Nahed est donnée perdante et Stoop réalise le hold-up. Les championnats s’arrêtent avec un goût plus qu’amer d’injustice et d’incompréhension par une décision irrévocablement à côté de la plaque.

Seule Coletivi Yetongnon aura battu Nahed dans cette compétition et ne pas pouvoir se tester contre les autres boxeuses de ce niveau est un regret. Cependant, Nahed est repartie à l’entraînement, sans tarder, avec l’envie de finir tous ses combats avant la limite, motivée par ses deux belles performances et son TKO de samedi.

Merci à Fabien, Doudou et Hosny qui ont fait partie de l’aventure jusqu’aux France et à tous les soutiens sur les réseaux sociaux. L’aventure continue !

Victoire et défaite

Pour le deuxième week-end consécutif en Gironde, l’objectif de Nahed était la qualification pour les championnats de France. A Pessac, samedi, elle a affronté et battu par décision partagée la boxeuse auvergnate Elise Bussière, se qualifiant pour la finale et enchaînant une quatrième victoire consécutive. Les progrès de cette saison et une attitude de combattante ont permis d’attacher cette victoire.

Dimanche, Coletivi Yetongnon, tête de série numéro 1, a battu Nahed aux points après un beau combat. Valeureuse et rapide adversaire, Yetongnon a donné plus de coups que Nahed et remporté ce combat. Cette défaite, la première de la saison pour Nahed, ne peut servir qu’à progresser. Le bilan d’ensemble reste très positif jusque là.

La répétition de combats contre des filles expérimentées permet de donner un avant-goût du niveau des championnats de France qui commenceront le samedi 28 janvier à Louvroil, dans le Nord, et de développer sa boxe encore et encore. Remerciements particulier au coach Fabien Guillerme pour son soutien dans cette aventure qui va continuer.